loader image

Grand-maman Jacqueline

Grand-maman Jacqueline vivait “en bas”.

On pouvait descendre chez grand-maman n’importe quand.

Elle faisait la meilleure poutine maison.

Les meilleures beignes aux patates.

Elle me donnait des nutribars au chocolat comme collation.

C’était bin à’mode dans les années 90.

C’est chez elle que j’ai mangé du pop corn au caramel jusqu’à vomir.

C’est un peu sa faute si je suis complètement dégoûtée par les cracker jack.

Mais elle a clairement participé à la femme gourmande que je suis. 

 

Grand-maman faisait partie des meubles.

C’était normal qu’elle soit toujours là, à la maison.

Je la prenais pour acquis.

 

Quand grand-maman est partie vivre dans son “appartement de vieilles personnes”, nous nous sommes éloignées.

Un peu.

Pas mal en fait.

J’étais ado.

Au moment où on se cr*ss un peu de tout mais de rien en même temps.

 

Les visites étaient plutôt rares.

Elle me disait toujours: “tu reviendras, je vais te faire une bonne poutine!” 

 

Cégep. Travail. Amis. Chum.

On est débordé à 20 ans!

 

Un p’tit mardi, j’suis chez mes parents.

J’étudie la photo, grand-maman Jacqueline appelle, je réponds.

“Hey justement Maggie, j’aimerais ça que tu viennes faire ma photo de mort…:”

 

Je ne me rappelle pas de ma réaction…j’étais clairement maladroitement surprise.

Mais ce que je sais, c’est que je n’y suis jamais allée.

 

Quelques années après, grand-maman Jacqueline est décédée.

Un peu rapidement mais tout de même, j’aurais eu le temps d’y aller au moment où elle me l’a demandé.

 

Je regrette (en cr*ss) la poutine.

Mais la photo, ça, ça ne passe pas.

Ça me suit depuis le jour de sa mort.

 

Je m’en veux vraiment.

Beaucoup.

 

J’aime les vieilles personnes*.

On les oublie.

On les prend pour acquis trop souvent.

On oublie que c’est grâce à elles si on est là.

On oublie qu’elles ont inventé, réfléchi et travaillé pour nous. 

 

Tout ça pour dire que je veux prendre nos personnes âgées en photo.

Qu’on prenne un moment, ensemble, pour ne jamais plus oublier.

Je veux que tout le monde ait un beau souvenir de son être cher.

 

As-tu des grands-parents toi?

*J’utilise les mots “vieilles personnes” avec beaucoup d’amour. Comme quand on dit “les jeunes”. Pour moi, ce n’est pas négatif d’être vieux. En fait, c’est TRÈS positif, parce que tu es en VIE. Ok maman?

 

photos personnes âgées photos grands-parents photos famille photos maternite accouchement grossesse portrait famille montreal trois-rivieres

Pin It on Pinterest